Transition de Chorus en TMA

Le Ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique s’est impliqué pleinement dans plusieurs programmes de modernisation du système informatique financier de l’État. Outre les programmes HELIOS (comptabilité dans le Secteur Public Local) et COPERNIC (rénovation du SI fiscal), le Ministère a lancé le programme CHORUS en 2005, afin de mettre en place une solution de gestion intégrée (dépense, recette non fiscale, comptabilité, stocks, référentiel immobilier, …), destinée à l’ensemble des services de l’administration d’État. Cette solution est basée sur le progiciel SAP. CHORUS permet de mettre en œuvre les dispositions de la LOLF (Loi Organique relative aux Lois de Finance). Il permet l’amélioration du pilotage de la gestion publique avec le renforcement de la traçabilité et de l’auditabilité des données financières de l’Etat et une simplification significative des processus financiers.

Entre 2007 et 2011, l’Agence pour l’informatique financière de l’État (AIFE), en charge de CHORUS, a piloté un déploiement cadencé de la solution dans l’ensemble des ministères (administrations centrales et services déconcentrés en métropole et outre-mer).

L’année 2011 a été marquée par la fin du déploiement des programmes de dépense et le passage du mode projet vers un mode support et maintenance. Fort du travail réalisé lors des différentes phases de déploiement de CHORUS, le cabinet Fontaine Consultants a été choisi pour assister au pilotage de cette transition stratégique pour l’AIFE.

Basé sur une durée initiale de trois mois, le pilotage de la transition a nécessité la coordination de plus de 6 000 jours-hommes. L’objectif était d’orchestrer la bascule entre les équipes projets d’ingénierie et de l’intégrateur sortant vers le nouveau groupement retenu par l’AIFE pour les missions de support, de tierce maintenance applicative (sur les domaines applicatifs, flux et formulaires) et de tierce maintenance technique. Le marché de mise en place de la tierce maintenance comportait également une délocalisation progressive des équipes du prestataire, composée de plus de 200 personnes à former, sur un site en province.  

Dans cette transition très complexe, l’intervention de Fontaine Consultants s’est concentrée sur quatre missions :

1 - L’élaboration du plan projet afin de définir les éléments structurants pour chacun des chantiers du projet (montée en compétence, industrialisation, processus, délocalisation, qualité, sécurité, métrologie) ;
2 - L’assistance au pilotage opérationnel, tant dans l’organisation, la tenue et le suivi des comités, que dans l’identification et la remontée d’alertes auprès de la direction de l’AIFE et du responsable en charge du projet Transition ;
3 - L’instruction de sujets complexes survenant au cours du projet, deux de ces sujets ont d’ailleurs nécessité un investissement particulier :

  • La définition de nouveaux processus ou l’adaptation des processus existants au passage en mode maintenance, en vue du renouvellement de la certification qualité ISO9000. Le renouvellement de la certification a d’ailleurs été obtenu sans observation ;
  • L’inventaire des référentiels de données présents au sein de l’AIFE et la définition de processus de gestion de ces référentiels ;

4 - L’organisation de la montée en compétence des équipes de support dites de premier niveau dans chaque ministère. Ces  interlocuteurs privilégiés de l’AIFE ont été accompagnés au cours de la dernière vague de déploiement CHORUS, de janvier à juin 2011, afin qu’ils prennent pleinement leur rôle définitif dans la chaîne de support de CHORUS.

Fontaine Consultants a apporté sa rigueur, ses méthodes et ses valeurs d’indépendance et d’éthique afin de faciliter les échanges entre les différents acteurs entrants et sortants, et  assurer ainsi la montée en compétence des équipes en charge de la maintenance CHORUS sans dégradation du service auprès des ministères.

La transition a atteint ses objectifs, avec l’organisation de bascules progressives des activités entre l’AIFE et les nouvelles équipes de support et de maintenance. CHORUS est aujourd’hui en régime établi, comme l’a démontré le démarrage de la comptabilité de l’État dans CHORUS au 1er janvier 2012. 

Client:

Secteur(s) d'activité: